Journée professionnelle

14 October  

Lundi 14 octobre 2019 – 10h-19h

9h30 : Accueil des intervenants

 

10h-11h : « La fin des forêts* », visite de l’exposition commentée par Cécile Debray, commissaire du festival, et Pierre Wat, historien de l’art

 

Cécile Debray, commissaire du festival ¡ Viva Villa ! et directrice du musée de l’Orangerie à Paris, invite Pierre Wat, historien de l’art et critique d’art, à échanger autour des thématiques de l’édition 2019 du festival ¡ Viva Villa ! à travers une visite commentée de l’exposition.

11h-12h30 : Table ronde « Imaginer / Penser »

 

La fin des forêts*, titre de l’édition 2019 du festival ¡ Viva Villa !, se fait l’écho de préoccupations contemporaines : défis environnementaux et climatiques, insertion d’un enjeu écologique dans les systèmes de production, rapports aux langages et à la mémoire, positionnement face au sein des institutions des artistes et chercheurs.

Qu’ils soient artistes plasticiens, designers, cinéastes, historiens, architectes, nombreux sont les lauréats dont les thèmes de cette édition reflètent leurs questionnements, constats et recherches menés en résidence.

Avec : Mathilde Lavenne (vidéaste membre de la Casa de Velázquez), Thomas Lévy-Lasne (peintre pensionnaire à la Villa Médicis), Mathieu Lucas (architecte paysagiste pensionnaire à la Villa Médicis) et Samy Rio (lauréat en design à la Villa Kujoyama)

Modérateurs : Cécile Debray et Pierre Wat

14h-16h30 : Table ronde « Expérimenter / Produire / Diffuser »

14h-15h : Ange Leccia dialogue avec Charlotte Fouchet-Ishii (directrice déléguée de la Villa Kujoyama), Michel Bertrand (directeur de la Casa de Velázquez) et Stéphane Gaillard (directeur par interim de la Villa Médicis)

Ange Leccia, premier lauréat de la Villa Kujoyama en 1992 et ancien pensionnaire de la Villa Médicis, est un photographe et vidéaste français. Fondateur et directeur de 2001 à 2017 du Pavillon Neuflize OBC, résidence d’artistes et laboratoire de création du Palais de Tokyo, l’artiste invite les trois représentants des résidences d’artistes à l’étranger à présenter les spécificités, les modes de recherche et de production et les stratégies de soutien à la création artistique développés respectivement à l’Académie de France à Rome – Villa Médicis, à la Casa de Velázquez et à la Villa Kujoyama.

15h-16h30 : Ange Leccia dialogue avec les artistes en résidence et invitésSur la résidence, la production, la post résidence

15h-15h30 Arts de la scène

Avec : Camille Mutel (danse/solo – Villa Kujoyama) et Simon Moers/Tomoe Kobayashi (marionnettes/duo – Villa Kujoyama)

En duo ou en collaboration, le dialogue franco-japonais est constant tout au long de la résidence. Sous forme d’initiation à une technique, de débat autour d’un livre ou un film, de rencontres et découvertes partagées in situ ; ce temps et ces échanges enrichissent la recherche, se poursuivant comme l’évolution du projet.
Trois artistes de la Villa Kujoyama témoigneront de leurs vécus en résidence et mèneront une réflexion collective sur le passage de l’étape de recherche à la création d’une œuvre en post-résidence.

15h30-16h Composition musicale et collaborations artistiques

Avec : Sébastien Rivas (compositeur, artiste sonore et co-directeur du Grame / Centre national de création musicale de Lyon – invité) et Carlos de Castellarnau (compositeur – Casa de Velázquez)

La spécificité de la Casa de Velázquez réside dans la coexistence en un même lieu de deux sections : l’AFM – Académie de France à Madrid et l’EHEHI – École des hautes études hispaniques et ibériques qui rassemblent artistes et chercheurs.

Carlos de Castellarnau témoignera de l’opportunité rare et précieuse qu’offre un séjour de travail d’un an au sein d’une résidence pluridisciplinaire et présentera les projets développés dans le champ des arts plastiques comme de la recherche. Ce sera notamment l’occasion d’observer le rôle des résidences dans la constitution de réseaux durables pour les artistes.

Projection de la vidéo Sendas Epigráficas.

16h – 16h30 Cinéma et histoire de l’art

Avec : François Hébert (cinéma – Villa Médicis) et Pauline Lafille (histoire de l’art – Villa Médicis)

Si la rencontre avec l’héritage classique romain et l’appréhension d’un nouveau territoire forment le socle initial d’une résidence à l’Académie de France à Rome – Villa Médicis, ce sont les dialogues et échanges qui naissent entre artistes et chercheurs issus de disciplines diverses qui semblent constituer le fil conducteur de l’évolution des projets pendant l’année de résidence.
Des pensionnaires de la Villa Médicis présentent leurs projets de recherche initiés à Rome et témoignent de la richesse de cette pluridisciplinarité.

16h30-19h : Forum « Dialoguer / diffuser / rencontrer »

 

Les directeurs des trois résidences d’artistes à l’étranger à l’origine du festival ¡ Viva Villa ! invitent des représentants d’institutions culturelles françaises à présenter aux artistes lauréats, les dispositifs et formats de soutien à la création contemporaine qu’ils mettent en place.

Centres d’art et de recherches, musées, festivals, universités, fondations ; les institutions invitées exposent, défendent et programment toutes les disciplines artistiques des lauréats accueillis en résidence à Rome, Kyoto ou Madrid : arts plastiques, commissariat d’exposition, composition musicale, cinéma, théâtre, danse, architecture, métiers d’art, design, histoire de l’art, arts numériques, littérature.

Ces ateliers – rencontres seront l’occasion pour les artistes résidents des trois institutions de se rencontrer dans la diversité de leur discipline mais également de créer des liens avec des lieux d’excellence situés sur le territoire français. Trois espaces de discussion seront organisés : autour de la littérature, recherche, commissariat d’exposition et histoire de l’art ; autour des arts plastiques, architecture, design, arts visuels et cinéma ; autour du spectacle vivant, de la composition et musicologie.

Avec :

Michaël Batalla
Directeur du Centre national de poésie de Marseille

Léa Bismuth
Commissaire d’exposition indépendante

Julie Boukobza
Chargée des résidences d’artistes, Fondation Luma, Arles

Nathalie Cabrera
Directrice déléguée de la Maison Jean Vilar

Rostan Chentouf
Directeur délégué de l’Institut Chorégraphique International – CCN

Stanislas Colodiet
Directeur du Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques – CIRVA, Marseille

Marie Cozette
Directrice du Centre Régional d’Art Contemporain Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Hubert Colas
Fondateur et directeur de Montévideo

Catherine Dan
Directrice générale de La Chartreuse lès Avignon

Tsveta Dobreva
Secrétaire générale du FID Marseille

Alessandro Gallicchio
Chercheur associé TELLEMMe et commissaire d’exposition

Philippe Guignard
Secrétaire général de l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie – ENSP, Arles

Pascal Jourdana
Fondateur et directeur artistique de La Marelle

Isabelle Martin-Bridot
Directrice des Hivernales, Avignon

Frank Micheletti
Directeur artistique du festival Constellations

Pascal Neveux
Directeur du Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur

Odile Redolfi-Payen
Directrice du festival OVNi, Objectif Vidéo Nice

Chantal Steinberg
Directrice de l’ Ecole documentaire de Lussas

Pierre Pinchon
Maître de conférence en histoire de l’art contemporain à Aix-Marseille Université (Laboratoire TELLEMMe)

Sebastien Rivas
Co-directeur du Grame – centre national de création musicale de Lyon

Christian Rizzo
Directeur de l’Institut Chorégraphique International – CCN

Agnès Violeau
Commissaire et critique d’art indépendante

(sous réserve d’ajouts ou de modifications)

Dans la limite des places disponibles

> Inscription requise <<

>> Cette journée sera filmée et photographiée à des fins de promotion du festival. Merci de votre compréhension

*La fin des forêts est un titre emprunté à la prochaine création 2020 du chorégraphe Benjamin Bertrand, lauréat de la Villa Kujoyama