À propos

Conçu par la Casa de Velázquez, la Villa Kujoyama et l’Académie de France à Rome – Villa Médicis, le festival ¡Viva Villa! est né d’une volonté commune de créer avec le public français un rendez-vous régulier réunissant les artistes et chercheurs que nous accueillons pendant l’année dans ces institutions situées à Madrid, Kyoto ou Rome.

L’ambition du projet lancé en 2016 est non seulement de restituer en France les travaux et recherches des artistes en résidences mais aussi de leur offrir la possibilité d’une plateforme générationnelle. La vocation de nos institutions est d’offrir ce qui manque le plus souvent à la création: du temps et un cadre de travail proposés à des artistes afin qu’ils puissent, en parcourant des chemins de traverse, ouvrir de nouvelles pistes de recherche et in fine découvrir de nouveaux horizons. Nous leur offrons la possibilité de se rencontrer dans la diversité de leurs disciplines en croisant leurs réflexions, voire en les confrontant, afin de développer des projets qui évoluent dans un climat où le collectif nourrit la démarche individuelle.

¡Viva Villa! souhaite en outre établir des connexions avec toutes les initiatives qui s’expriment dans les régions qui l’accueillent : les autres résidences tant publiques que privées, les FRAC, les institutions locales, les galeries, les anciens pensionnaires, les artistes français… L’artiste a besoin d’un public pour faire exister son œuvre. ¡Viva Villa! est une vitrine pour travailler à l’après-résidence et constituer un réseau à la fois solide mais aussi au service de la carrière de chacun.

Si ¡Viva Villa! est un rendez-vous avec la création contemporaine, c’est aussi un lieu de réflexion où l’intérêt des résidences à l’étranger, les enjeux et réalités de la création artistique contemporaine, et l’expérience immersive de la résidence sont décrits et questionnés avec nos artistes, les professionnels de l’art et le public.

Nancy Berthier, directrice de la Casa de Velázquez
Adèle Fremolle, directrice déléguée de la Villa Kujoyama
Sam Stourdzé, directeur de l’Académie de France à Rome – Villa Médicis