Flore Falcinelli

Métiers d'art  Villa Kujoyama  2022  2023

Flore Falcinelli a développé très tôt un goût pour la laque, matériau auquel elle se dédie en sortant de l’ENSAAMA (École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Art) Olivier de Serres en 2011.

Son travail se focalise sur un monde fleuri et animal, naturellement inspiré de la relation entretenue par la matière avec le monde naturel et organique. Elle participe en 2018 au projet « savoir-faire des Takumi » entre les villes de Kyoto et Paris et réactualise son désir de mieux appréhender les ponts entre laques européennes et japonaises.

Spécialisée dans la pratique du vernis Martin, technique créée à son origine pour imiter la laque asiatique en Europe, Flore Falcinelli souhaite rencontrer les artistes contemporains pratiquant la technique de l’urushi, propre notamment aux artisans japonais. Ceci pour comprendre pleinement leur démarche et faire découvrir, par un jeu d’aller-retour subtil, la laque européenne et ses procédés peu connus sur le territoire nippon.

À la Villa Kujoyama, Flore Falcinelli a travaillé sur la technique du dakkatsu kanshitsu, une technique qui permet de créer des objets alliant résistance et légèreté tout en offrant un passage unique de la matière à l’objet. Attirée par la mise en volume, ce procédé lui a permis de recentrer son travail sur la forme et d’intégrer la notion d’espace à ses réalisations.

Aussi, ce travail plastique a été l’occasion pour la jeune artiste de créer un répertoire de rencontres avec les artisans laqueurs, autour de cette technique qui possède un ancrage historique et religieux très fort au Japon.

1 -2 : Dans l’enchaînement infini des choses, 2021, Flore Falcinelli, Céline Pelcé et Masahiro Tainaka – Credit Photo Takashige Daisuke

 

Artistes à découvrir