Jonathan Bell

Composition musicale  Casa de Velázquez  2020

Jonathan Bell (1982) est compositeur. Sa musique porte l’influence des polyphonistes franco-flamands, du minimalisme américain (Morton Feldman) et de la musique spectrale. Il est diplômé du
Conservatoire de Paris (4 prix), de la Guildhall School of Music & Drama (Doctor of Music in composition), et de l’Ircam. Il est depuis septembre 2017 chercheur associé au laboratoire PRISM-CNRS. En 2019, il est résident à la Casa de Velázquez / membre de l’académie de France à Madrid et publie aux symposiums de computer music ICMC (New York), NIME (Brésil), CMMR
(France), et TENOR (Australie).

Entre archaïsme et science fiction, le projet en résidence de Jonathan Bell puise son inspiration dans les drames liturgiques – les mystères – qui, à partir du XVsiècle, représentent des scènes telles que la passion du Christ ou l’ascension de la vierge, dans les églises, sur les parvis ou dans la rue. Influencé et accompagné depuis toujours par la musique polyphonique de la Renaissance, Jonathan Bell développe à la Casa de Velázquez un cycle de pièces polychorales, en référence à l’œuvre de Tomás Luis de Victoria, figure majeure de la musique polyphonique espagnole.
Dans ce cycle de compositions, les interprètes, guidés par un dispositif en réseau en réalité augmentée, dialoguent avec des sons de synthèse. Des résurgences de musique ancienne sacrée sont ainsi confrontées à une expression contemporaine et aux technologies d’aujourd’hui.

Deliciae projet présenté à ¡Viva Villa! et né d’une idée de Leticia Martínez Pérez  consistait dans un premier temps à mettre en scène Le Jardin des délices de Jérôme Bosch. Jonathan Bell a par la suite proposé une extension vocale et technologique. Le résultat de ce dialogue est une performance pour chœur costumé, mis en scène, et chorégraphié, sur une composition polyphonique
opérant une fusion entre voix et sons synthétiques.
Dans une alternance entre immobilité contemplative et folles festivités, cette pièce cherche la coexistence du religieux, de l’absurde, du numérique et de la culture populaire espagnole.

Photo 1 et 2 : Jonathan Bell, Common Ground at Grau-projekt, avec Keke Vilabelda, 2020
Photo 3 : Jonathan Bell, Deliciae, collaboration Leticia Martinez Perez, 18m, 2020
Portrait : crédit Karolina Webb

Participe à

Artistes à découvrir