Julian Lembke

Composition musicale  Casa de Velázquez  2022

Né en 1985 à Hanovre dans une famille de comédiens qui laissa à sa musique une empreinte théâtrale, Julian Lembke se forme à la musique dès son plus jeune âge et poursuit des études de composition, de percussion et d’écriture à la Hochschule für Musik de Detmold. Il est également titulaire d’un Master de Composition et d’un prix d’orchestration du CNSMDP (Conservatoire National supérieur de Musique et de Danse de Paris) où il a étudié dans les classes de Gérard Pesson, Marc-André Dalbavie et Michaël Levinas.

Depuis 2020, il réalise une thèse à l’Université Lumière Lyon 2/ENS-IHRIM sur les opéras d’Aribert Reimann, co-dirigée par Laurent Feneyrou et Emmanuel Reibel.

Il est lauréat de nombreux concours de composition, notamment le Prix Alain Louvier, le Prix Günter Bialas, le Deutscher Musikwettbewerb ou le Prix John Cage, et a été boursier de la Cité Internationale des Arts de Paris, de la Fondation de France et de la Fondation Banque Populaire.

Il réalise plusieurs projets lyriques, dont l’opéra de chambre Rose : rot. Nachtigall : tot d’après Oscar Wilde, qui exprime le penchant du compositeur pour le merveilleux, ou le court-opéra error_403_verboten. En 2014, l’Atelier lyrique de l’Opéra Bastille, en collaboration avec le CNMSDP, représente l’opéra Maudits les Innocents sur un livret de Laurent Gaudé, dont il signe le deuxième acte. Lui succède la pièce de théâtre musical Inéru qui se propose de ré-explorer le rapport entre texte parlé et chant. Il a collaboré lors de ces projets avec des artistes tels que Didier Sandre ou Patrick Davin. À plusieurs reprises il a mis en musique des textes de l’écrivain français Yves Navarre, dont le monodrame La Fibre des mots et le concert scénique Héritage imprécis.

Artistes à découvrir