Julien Deprez

Gravure  Casa de Velázquez  2022

Passionné par le dessin industriel et le graffiti, Julien Deprez intègre l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris après un DUT génie mécanique et productique. Immédiatement attiré par la gravure, il allie très vite ce nouveau champ d’exploration à son intérêt pour les processus techniques et industriels. Il développe alors des robots peintres et graveurs, permettant de réaliser de grandes productions abstraites et donnant lieu à une réflexion sur la gravure elle-même : comment allier un medium ancien et traditionnel comme la gravure à des machines numériques et contemporaines ?

Alors qu’il expérimente ces techniques hybrides et met au point ses premiers robots, il découvre l’impression 3D. Il plonge ainsi dans le mouvement « maker », côtoie les fablabs et les salons DIY. Il conçoit sa propre imprimante 3D, l’industrialise et lance Dood Studio, spécialisé dans l’accompagnement de projets de fabrication additive. Ce projet entrepreneurial lui permet de voyager en Afrique et en Cisjordanie où il forme des étudiants à l’utilisation de ces technologies.

En parallèle, il développe de grands robots peintres et graveurs qui l’assistent dans son travail artistique actuel. La gravure évolue alors entre dans un va-et-vient continu entre la main et la machine. Les robots sont précis, robustes et inépuisables. La main, quant à elle, vient gratter, brunir, retrouver les blancs, effacer les traces mécaniques…

Il est ensuite embauché en tant que taille-doucier chez Maeght Éditions, où il se replonge dans ce medium qu’il affectionne particulièrement et acquiert un solide savoir-faire.

Artistes à découvrir