Nathalie Azoulai

Littérature  Villa Kujoyama  2020

Normalienne et agrégée de lettres modernes, Nathalie Azoulai est l’auteur de huit romans, pièces de théâtre et d’albums pour la jeunesse. Des expériences parallèles, dans l’enseignement, la production audiovisuelle de scénarios pour le cinéma, la télévision ou d’émissions radiophoniques, confirment et diversifient un goût prononcé pour l’écriture et la langue. En 2015, après Mère Agitée ou Les Manifestations, c’est avec la publication de Titus n’aimait pas Bérénice, un roman articulé autour de la tragédie-phare de Racine, que Nathalie Azoulai est récompensée par le prix Médicis. Elle a écrit depuis deux autres romans, Les Spectateurs et Clic-Clac, ainsi qu’un monologue pour le théâtre, En découdre, qui sera mis en scène au Théâtre du Rond-Point à Paris.

Glu est le titre du nouveau projet d’écriture que Nathalie Azoulai développera lors d’une résidence immersive à la Villa Kujoyama en 2021. Ce récit se conçoit comme une enquête intime où le Japon, adossée à plusieurs séjours et au cinéma d’Ozu, tient une place tutélaire.
Entre une mère et sa fille, l’esquisse d’un dialogue impossible entrelacera le proche et le lointain, le départ d’une enfant prodigue et son retour au chevet d’une mère mourante, le tout ponctué par une présence syncopée et de l’amour et du Japon. De la petite enfance au deuil, ce texte envisage de suivre les mouvements de l’attachement et du détachement qui animent le lien filial, rythme le processus d’une éducation et l’émancipation d’un adulte. Un parcours initiatique que l’écrivaine entend nourrir et modeler dans l’observation des paysages, du cinéma mais aussi de scènes de la vie quotidienne.

Crédit photo : Helene Bamberger

Participe à

Artistes à découvrir