Sacha Hourcade et Natacha Poutoux

Design  Villa Kujoyama  2022

Crédits: Romain Robine

natachasacha.fr/

Diplômés respectivement en 2016 et 2017 en création industrielle de l’Ensci – Ecole Nationale Supérieure de Création industrielle, Les ateliers avec les félicitations du jury, Natacha Poutoux et Sacha Hourcade ont concrétisé leur collaboration avec le studio de design natacha & sacha. Un studio de design et de recherche ingénieux pensé pour répondre aux nouveaux besoins de mode de vie et de consommation où sont interrogés les objets de demain qui réinventent les modes de production d’aujourd’hui. Avant de créer leur propre studio, Natacha Poutoux s’est formée au design chez Stefan Diez à Munich puis chez Ronan & Erwan Bouroullec tandis que Sacha Hourcade a fait ses armes chez Klauser & Carpenter puis chez l’architecte d’intérieur India Mahdavi.

De ces expériences, on retrouve la richesse des savoir-faire et la diversité des procédés qui habitent leur conception d’objets électroménagers. Il est question pour les deux designers de redonner, collectivement, leurs lettres de noblesse à ces objets du quotidien en immisçant le design là où il est encore trop peu présent, avec une qualité plastique et un imaginaire ouvert à la compréhension de leurs futurs usagers.
Résidents aux ateliers de Paris depuis 2019, ils sont également lauréats la même année du Grand prix de la création de la ville de Paris – émergeants. Un succès qui ne se dément pas en 2020 où ils sont nommés Rising Talent du salon Maison & Objet.

Lors de leur résidence à la Villa Kujoyama, Natacha Poutoux et Sacha Hourcade s’attachent à trouver de nouveaux protocoles de développement plus responsables et durables dans la conception des appareils technologiques. En 2018 déjà, inspirés par les modes de vies japonais, le binôme a créé un tapis chauffant qui délimite des zones de chaleurs plus localisées dans nos espaces de vie, en réchauffant le corps plutôt que l’espace !

Leur projet développé lors de leur résidence se matérialisait par l’expérimentation de principes d’assemblages inédits puisés dans le patrimoine culturel japonais, la collecte d’objets et la rencontre avec les artisans locaux. Un projet qui visait à trouver des solutions innovantes pour faciliter le démontage, améliorer la réparabilité et la cohabitation des composants électroniques, tout en s’engageant à faire perdurer des savoir-faire manufacturiers. Dans ce processus, la recherche de nouveaux matériaux naturels et éco-responsables est primordiale : fabriqués à base de riz, d’aluminium teinté à l’indigo ou teinté par une cuisson volcanique dont Hakone s’est fait une spécialité, ces recherches s’incarneront à terme dans des objets industriels qui valoriseront des savoir-faire traditionnels japonais réinventés.

Artistes à découvrir